L'arche de Tiliss

Le Roeglainn

Sorghôl voyageait depuis déjà plusieurs mois avec la caporal Ness lorsque ce dernier fût réquisitionné pour une mission de la plus haute importance : se joindre à une caravane partant à l’exploration des terres gelées du nord.
Des terres dangereuses et inconnues dans lesquelles l’empire aimerait poser une porte magique, sorte d’arche permettant de joindre la capitale.
Bien sûr le caporal Ness proposa à Sorghôl de venir avec lui, arguant qu’un combattant supplémentaire ne serait pas de trop.
Sorghôl n’hésita pas longtemps. Il vit dans cette opportunité la possibilité de fuir, comme si la distance pouvait lui permettre d’oublier un peu plus son passé.
C’est ainsi qu’il se retrouva au sein d’une troupe de guerriers et d’explorateurs.
Tant d’inconnus… Les débuts ne furent pas facile et à plusieurs reprises Sorghôl songea à quitter la caravane, puis, il finit par décider simplement de les ignorer de son mieux.
Ce n’était pas si compliqué après tout puisque la plupart lui semblait assez peu digne d’intérêt.
Certains cependant attirèrent son attention.
Knaxx pour ses talents d’alchimiste qui ne cessaient de l’impressionner, Fawke pour sa puissance évidente et Dokir un demi-orque lui rappelant son enfance.
Eux seuls trouvaient grâce à ses yeux, peut-être parce que le caporal Ness semblait les apprécier. Alors il se fia à son jugement.
t_l_chargement.jpg

Au bout d’un long mois à traverser des steppes froides, il fût temps de rejoindre un village de barbares dont quelques traces écrites demeuraient dans de vieux registres.
Plusieurs personnes furent désignées. Sorghôl, Dokir, Knaxx, Fawke, le caporal Ness et le chef de la caravane, Thullium partirent donc en direction de la tribu.
Avant même d’arriver au village il furent interceptés par des barbares camouflés, tous habillés de blanc et portant à la ceinture un étrange cristal vert. Ceux-ci acceptèrent de les mener jusqu’à leur camp pour qu’ils rencontrent le chef.
Quelle ne fût pas la surprise de Sorghôl lorsqu’il vit que ce « petit » village aux pieds des montagnes était en fait habités par plus de 150 personnes !
Rapidement le groupe fût conduit dans un grand bâtiment proche d’un totem en pierres et cristal vert représentant la déesse Lysan.
Les aventuriers n’eurent pas longtemps à attendre avant que le chef fasse irruption dans la salle. Très grand, couvert de cicatrices récentes et de fort mauvaise humeur, il pesta un moment avant d’accepter de parler avec Thullium pour négocier l’installation de l’arche de Tilis dans le village.
bc48500e4ffa9f17fe55c8547cf04b08.jpg

Alors que l’entretien durait et que ses compagnons exploraient le village, Sorghôl attendait.
Il n’observait même pas les environs, n’écoutait pas les conversations, il attendait juste. Mais si quelqu’un lui avait demandé ce qu’il attendait ainsi, il aurait eu bien du mal à trouver une réponse.
Assis dans un coin de la grande salle il semblait pareil à une statue de glace et ce n’est que lorsque le Caporal Ness vint le chercher qu’il sortit à son tour du bâtiment.
Les autres lui expliquèrent que Knaxx s’était fait un allié parmi cette tribu et qu’il avait ainsi appris l’importance des cristaux verts portés par chaque habitant. En nombre limité, ils étaient transmis à la mort de leur propriétaire afin que chaque habitant en ait un et quiconque perdait le sien était banni du village.
Ensuite ils lui dirent que le chef était blessé car il revenait d’une exploration ayant mal tournée et que de nombreux guerriers partis avec lui n’étaient pas revenus ou bien très mal en point, meurtris par une étrange créature dont ils prononçaient le nom avec crainte : le Roeglainn.
Ils lui exposèrent une idée aussi dangereuse qu’excitante : partir à la chasse au Roeglainn afin de récupérer les cristaux de vie et de les ramener à la tribu.
Alors il accepta de bonne grâce de les accompagner, satisfait de voir qu’il n’avait finalement pas attendu pour rien et ragaillardi à la perspective d’un combat.

Dokir pista les traces des guerriers et au bout d’une petite heure ils arrivèrent sur le lieu d’un combat où ils virent de nombreuses tâches de sang et d’immenses traces de pas suivies d’une traînée partant vers l’est. En les suivant ils s’aperçurent que la taille des traces changeait tout à coup, diminuant comme si le monstre avait été sous l’effet d’un sort d’agrandissement.
D’autres empreintes de pas se joignaient aux premières un peu plus loin. Celles d’un quadrupède et celles d’un humain, sûrement des complices du Roeglainn.
Au bout d’une nouvelle heure de pistage, les aventuriers remarquèrent des traces de lutte et des pas s’éloignant à l’opposé de ceux du Roeglainn… Une victime en fuite ?
Décidant d’en avoir le cœur net, ils partirent en direction de ces traces.
Sur le chemin, un premier loup les attaqua par surprise en sautant sur le druide ! Mais rapidement Le caporal Ness et Sorghôl en vinrent à bout. Knaxx aperçut un second loup et le druide l’immobilisa grâce à un sort. Alors qu’ils s’apprêtaient à continuer leur chemin, un troisième loup les attaqua ! Le paladin le tua alors même que Sorghôl portait un coup de grâce sur le second loup toujours immobilisé.
Ne s’attardant pas plus, Sorghôl et ses compagnons reprirent la route. C’est ainsi qu’ils trouvèrent un survivant bien mal en point, inconscient auprès de deux cadavres de loups.
Une fois soigné, il leur raconta avoir été capturé par le Roeglainn puis attaqué par des loups après s’être échappé du sac dans lequel il était enfermé. Depuis le sac il avait pu entendre le Roeglainn parler à quelqu’un dans une langue qui lui était inconnu.
Avant de partir rejoindre sa tribu, ce survivant leur offrit une amulette protectrice que Sorghôl s’empressa d’enfiler.
Heureux d’avoir pu sauver au moins un des guerriers, ils rejoignirent les traces du Roeglainn, encore plus décidés à le retrouver !

Arrivant dans une grotte, Knaxx désamorça un piège repéré par le paladin juste avant que le caporal Ness ne marche dedans.
Dans l’antre de la grotte, ils prirent un large passage au nord, tentant d’être le plus silencieusement possible. Malheureusement, le paladin en armure et le druide admiratif face aux roches des parois de la grotte, ne furent pas très discrets.
Au bout du couloir les aventuriers débouchèrent dans une grande salle pleine de débris de roches avec une ouverture masquée par un rideau de peau dans le mur d’en face et un petit passage glacé sur la gauche.
Une voix s’éleva de derrière le rideau, alors le paladin et Sorghôl burent des potions pour devenir plus grands et forts alors que l’alchimiste buvait un mutagène pour améliorer aussi certaines de ses capacités.
Une grosse main écarta le rideau, laissant apparaître un étrange géant à tête plus ou moins humaine ornée de deux défenses. Knaxx, très réactif, lança une fiole de graisse sur le sol pour gêner son avancement alors le monstre recula, se cachant à nouveau derrière le rideau, et appela en renfort une autre créature.
ice_troll_by_fstitz-d3fen6x.jpg
Sans plus attendre, Sorghôl déchira le rideau à coups de griffes, découvrant le géant accompagné d’un grand chien et d’une vieille magicienne un peu en retrait.
Alors le combat débuta.
D’abord Knaxx lança une bombe sur le géant et le chien, puis le druide attaqua à coups de flammes magiques.
Essuyant les virulents coups de hache du géant, Sorghôl, le caporal Ness et le paladin, se mirent peu à peu à faire des dégâts au corps-à-corps.
La magicienne lança alors un sort sur le paladin.
Aveuglé, il recula à tâtons puis fût tiré en arrière par le caporal Ness cherchant à le protéger.
A défaut de pouvoir continuer à attaquer les ennemis, il promit de soigner au mieux ses compagnons et s’exécuta avec Sorghôl, non sans mettre un peu le doigt dans son œil au passage.
Un soin particulièrement bienvenu puisque quelques secondes après le géant assénait un grand coup de hache sur le visage de Sorghôl.
Le chien, affaibli et englué dans la graisse, fut tué par le caporal Ness au moment même où le druide achevait le géant à coup de flammes enchantées.
Knaxx lança un sort sur la magicienne pour la rendre plus facile à atteindre et Sorghôl en profita pour la rejoindre en quelques acrobaties et la tuer d’une violente morsure.
Le groupe fouilla la grotte pour récupérer les cristaux verts avant de rentrer auprès de la tribu barbare où Thulium était encore en réunion avec le chef de clan. Il furent acclamés et la soirée s’écoula dans une ambiance festive.
67d9143e2e55d724a894506349c175ae.jpg

Après quelques jours de halte dans cette tribu et l’installation de l’arche, il fût temps pour la caravane de repartir à la conquête des terres du nord…

Comments

y_clauzel Johanne

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.